5 juillet 2017

C'est la saison....



C'est au début de l'été, peu avant les moissons, qu'on voit apparaître dans certains champs anglais de curieux agroglyphes qui ont déjà soulevé beaucoup d'hypothèses ces dernières années.
 
 
De nombreuses études plus ou moins fantaisistes ont été publiées depuis le commencement de ce phénomène, il y a une quinzaine d'années. Certaines se penchent particulièrement sur le décryptage de la symbolique du dessin, laquelle est parfois extrêmement complexe et sourcée. Mais il y a aussi la question centrale de la méthode de construction de l'œuvre qui est assez incroyable, puisqu'à priori on ne comprend pas comment elle a pu être dessinée du fait qu'on ne voit aucune trace de pas dans le champ !
 
 
On se doute bien que les paysans ne sont guère heureux de voir apparaître une telle oeuvre d'art sur leur propriété en pleine saison des moissons. D'autant plus qu'au début de ce phénomène il y a quelques années déjà, une foule de curieux, de photographes et de paparazzi venaient gaillardement piétiner leurs champs sans aucun scrupule.
Ici, on a l'œuvre nue et préservée, la moisson ayant été réalisée sans toucher au dessin. Les agriculteurs anglais ont maintenant bien compris l'avantage culturel et touristique que pouvait leur valoir ces éphémères crop-circles.
 

Il faut souligner qu'en dehors de l'aspect purement esthétique, les vrais afficionados recherchent avant tout des symboles. Ici par exemple, on voit un des specimen les plus significatifs de ce cru.
Toutes les explications et théories sont à dénicher sur le site de référence qui répertorie tous les cas sérieux apparaissant en Grande-Bretagne et parfois, plus rarement, d'autres pays. Et ces derniers n'ont généralement ni la puissance symbolique ni même la grâce artistique des vrais !


 
Il s'agit ici non seulement d'admirer le tracé mais surtout de tenter d'en déchiffrer le contenu, sachant qu'un bon crop circle se doit d'être bourré de symboles...

Toutes ces œuvres peuvent être étudiées sur Crop Circle Connector, le site de référence. (ne pas s'arrêter sur le "not found" et descendre plus bas sur la page pour voir les dernières créations).



Nota :  sur le même sujet on peut consulter un article plus ancien ici :

http://seuilcritique.blogspot.ch/2015/08/alien-theorie_6.html 

 
 
 

7 commentaires:

Jean-François M a dit…

J'ai entendu parler de ces symboles en plein et les théories les plus fumeuses à leur encontre.
N'y en a t'il qu'au pays des Grands Bretons?

Jean-François M a dit…

"En plein champ". Pardon de l'oubli.

Jean-François M a dit…

Y a t'il une explication rationnelle à ce que ça se passe principalement en Grande-Bretagne ?

Barbara Schreyer a dit…

Jean-François, merci pour vos questions :
1. En effet, c'est en Angleterre que le phénomène est apparu. Certains y voient des liens avec le site de Stonehenge. L'émergence de telles créations dans les autres pays paraît plutôt un effet de mode éphémère.
2. Vous avez d'intéressantes informations de première main sur le site Crop Circle.com dont j'ai mis le lien dans l'article. Je vous conseille vivement d'y faire une petite ballade et bonne lecture ! (parfaite pour les heures de canicule).

Jean-François M a dit…

Malheureusement je ne lis pas suffisamment la langue de Shakespeare

Barbara Schreyer a dit…

C'est bien dommage. Mais il existe plein d'ouvrages en français sur le sujet.
Par ailleurs j'avais déjà écrit un article à ce sujet l'année dernière : il vous faut juste cliquer agroglyphe dans l'indexation par mots-clé, à droite.

Barbara Schreyer a dit…

L'autre article sur le sujet s'appelle "Alien theorie" et date du 6 août 2015. Vous le trouverez facilement.